dessiner à la hachure Anders Zorn

Dessiner à la hachure : le croisé académique

Tout comprendre sur le modelé dynamique ou "hachure directionnelle"

8 et 9 février 2020 / samedi de 14h à 19h et dimanche de 10h à 18h30 / à l’atelier 1 ter – / NB stage avec modèle vivant NU/ Tous niveaux/  Tarif plein 125€- Tarif réduit 110€ 

pédagogie du stage dessiner à la hachure

Le stage s’adresse à des élèves possédant déjà de bonnes bases de dessin et n’est donc pas adapté aux débutants. Les connaissances requises pour ce stage sont  en effet : D’abord savoir construire construire et proportionner : voir le mini stage “construire son dessin”. Mais aussi savoir placer les valeurs au moins au fusain . Et  être déjà familiarisé avec le principe de la trame simple au crayon : voir le mini stage les valeurs au crayon

Qu’est ce que la hachure croisée ou le croisé académique ? 

Le rôle des hachures est de donner visuellement différentes valeurs de gris : Et cela  en fonction de leur épaisseur et de leur densité par rapport au blanc du support. On ne perçoit pas en réalité les hachures comme des entités individuelles du dessin. Mais comme un ensemble donnant la perception d’une ombre ou d’une nuance plus ou moins uniforme ou dégradée. On trouve principalement deux sortes de hachures : la hachure parallèle ou “trame” ainsi que  la  hachure directionnelleContrairement à la trame qui, toujours parallèle et (classiquement) diagonale, ne fait que figurer différents degrés d’obscurité… la hachure directionnelle elle épouse , de plus, les formes et indique aussi leur dynamisme. 

Pour en savoir plus sur l’histoire de cette technique … 

La hachure directionnelle, une des techniques les plus difficiles du dessin, demande en effet un travail minutieux et successif pour révéler la forme. Tant par ses valeurs( obscurité et lumière) que par ses volumes. ( Plans du corps en perspective mais aussi volumes inclinés, bombés, creusés …) .

1 Rappel sur la trame ou hachure parallèle

Le stage commencera d’abord par un rappel de ce qu’est la trame . comment mettre en place une méthode afin de monter un dessin précis en deux ou trois passages de trame simple.  

2 Le principe de la hachure croisée – comprendre les volumes 

Nous nous initierons ensuite à la hachure directionnelle en percevant les élipses de chaque forme du corps. Ainsi qu’ en comprenant comment choisir une direction principale par forme. Nous travaillerons ensuite en pose longue en un passage de trame et un passage de hachures . Les élèves dessineront au crayon sec (sanguine ou bien pierre noire etc). Crayons qui permettent une certaine marge d’erreur ainsi qu’un rendu doux et relativement estompé.

Nous terminerons finalement le stage par l’étude du modèle vivant en pose longue . Uniquement à la hachure directionnelle et nous verrons quels pièges éviter : croisement perpendiculaire ou bien angles croisés trop importants.. Ainsi que le choix d’une trame de gauchers ou de droitiers,  d

papier blanc format raisin ou A3 (choisir le grammage en fonction de votre budget)

papier teinté ou craft (choisir le grammage et la couleur en fonction de votre budget et de vos goûts)

crayon sec pierre noire, crayon blanc sec et crayon sanguine sec

gomme mie de pain

taille crayon ou cutter

plume avec réservoir ou deux stylos type pilote fin et moyen

Les modèles vivants sont traditionnellement rémunérés au cornet directement par les élèves.  A titre informatif les élèves dépensent  en moyenne 10 à 15€ par mini stage selon le nombre d’heures de présences du modèle. Comptez un budget supplémentaire équivalent

Précédent
Suivant

Martial Raysse “Dessiner par l’ombre et la lumière, quelle merveille : séparer la lumière des ténèbres.”