atelier 1 ter

Morphologie des membres

Mécaniques, volumes et anatomie

28 ET 29 MARS 2020/ samedi de 14h à 19h et dimanche de 10h à 18h30 / à l’atelier 1 ter – / NB stage avec modèle vivant NU/ Tous niveaux/  Tarif plein 125€- Tarif réduit 110€ 

pédagogie du stage de morphologie du buste

Ce stage a pour objectif l’apprentissage du dessin du corps humain par la connaissance de la morphologie ( formes extérieures) , de  l’ostéologie ( squelette) et de la myologie (les muscles) . La formation est idéalement à suivre en trois  stages consécutifs. Ainsi nous encourageons les élèves intéressés à s’inscrire aux autres  mini stages de morphologie

Le professeur reprendra d’abord les proportions et les aplomb du corps. Ainsi que ses différentes dynamiques. Nous étudierons ensuite la morphologie du bras puis celle de la jambe. Pour cela nous observerons d’abord le squelette et les différentes articulations. Nous étudierons ensuite les insertions des muscles principaux et des tendons. Lorsque le modèle posera, nous nous intéresserons dans un premier temps à un dessin dynamique. Un dessin rapide visant à chercher les formes globales des membres. Puis nous entamerons un travail en poses longues. Afin de détailler de manière plus précise la morphologie des membres . Nous terminerons le stage par la création d’un répertoire d’expression de bras et de jambes.

 

A quoi sert l’étude de la morphologie pour un dessinateur ? 

De la même manière qu’on peut être un excellent musicien en ayant toujours travaillé à l’oreille et sans avoir appris le solfège, on peut être excellent dessinateur de nu sans jamais étudier la morphologie. Seul le regard et son éducation comptent. L’étude de l’anatomie est le solfège de l’artiste, elle permet une meilleure compréhension des formes à dessiner et donc un regard plus analytique. Le dessin étant avant tout un travail de traduction sensible, la connaissance de l’anatomie artistique, aussi passionnante soit-elle, n’est pas une fin en soi et doit rester appliquée au dessin.

  • pierre noire
  • crayon blanc sec
  • sanguine
  • quelques bâtons de fusain
  • gomme mie de pain
  • pinces à dessin larges
  • papier blanc format raisin ( choisir le grammage en fonction de votre budget)
  • papier teinté (craft – demi teintes etc) format raisin
  • facultatif : vos crayons de couleurs et feutres préférés 
  • facultatif : un carnet et un stylo pour la prise de note

Les modèles vivants sont traditionnellement rémunérés au cornet directement par les élèves.  A titre informatif les élèves dépensent  en moyenne 10 à 15€ par mini stage selon le nombre d’heures de présences du modèle. Comptez un budget supplémentaire équivalent

Précédent
Suivant

“L’art a toujours été Art et non Nature ” Picasso