couleurs de la chair

Couleurs et palette de la chair

Histoire, théorie et expérimentations

Samedi 30 novembre et Dimanche 1er décembre 2019  / à l’atelier 1 ter – / NB stage avec modèle vivant / Tarif plein 125€ – Tarif réduit 110€ 

pédagogie du mini stage " Couleurs et palettes de la carnation"

1 Théorie de la couleur

Ce stage propose donc, à travers son utilisation, une découverte de la couleur et du langage qui permet de la qualifier . Afin de ne pas être victime des appréciations imprécises souvent liées à ce phénomène éminemment sensible. Et, par définition, difficile à cerner.. couleur théorie et pratique

Nous ferons tout d’abord un état des lieux de nos connaissances en matière de couleur. Et poserons ainsi les bases d’une compréhension commune. En effet, entre l’imprécision de la terminologie employée et les idées préconçues… le langage est trop souvent une barrière pour décrire la couleur. Nous testerons ensuite les 3 caractéristiques fondamentales de la couleur : la teinte/la valeur/la saturation. Nous effectuerons aussi une étude “rétinienne” afin d’exercer l’œil à la sensation colorée. L’objectif est de se déporter vers l’observation sans être influencé a priori.

2 Les différents types de contraste

 

Nous nous intéresserons également au geste et à la matière. C’est-à-dire à la manière dont la couleur est appliquée et qui influe sur sa perception.  Nous étudierons les principaux contrastes colorés ou comment les couleurs interagissent-elles et pour quels effets ? Nous verrons également comment mettre en place et orchestrer une harmonie colorée dans une composition en poursuivant un effet recherché. Il s’agit d’élaborer des stratégies en vue d’associer des couleurs afin de composer un espace et d’animer la surface de manière à produire une sensation donnée.

3 La palette de la chair

Nous nous intéresserons ensuite aux couleurs traditionnellement utilisées pour représenter la carnation. Nous verrons comment utiliser une palette simple tout en restant subtiles et fidèles à l’observation. Nous étudierons aussi l’évolution de cette palette de tons dans l’histoire de l’art. 

“On travaille avec peu de couleurs, ce qui donne l’illusion de leur nombre, c’est qu’elles ont été mises à leur juste place.” Picasso

“Juxtaposer deux couleurs me met dans un état d’intense excitation” «Confronter la couleur, ça me bouleverse»Josef Albers (1888-1976).