cours de dessin au musée d'orsay

Cours de dessin au musée d'Orsay

apprendre les techniques du dessin devant les oeuvres des maîtres classiques et modernes

jeudi  de 18h30 à 21h30  au musée d’Orsay 
Tous niveaux
Année 650€ tarif réduit 600€ / Trimestre 250€ et tarif réduit 220€
Cours d’essai gratuit sans engagement 
Paiement échelonné
Le ticket d’entrée dans le musée est à la charge des élèves. Carte d’adhésion et pass coupe file : 25€ ou 52€ l’année. 

pédagogie du cours de dessin au musée d'Orsay

1 dessiner au musée d’Orsay : observer l’émergence de la modernité 

Orsay, c’est un musée pour un seul siècle dans lequel tant d’autres se sont tous ensemble achevés, réincarnés, inventés.

Nous commencerons donc par contempler, décrire, comparer et analyser des oeuvres choisies en fonctions de l’objectif pratique de la séance pour en appréhender la signification et la portée historique.   

Ces observations préliminaires nous permettront aussi d’accroitre notre culture visuelle par l’étude des différents médiums artistiques présentés dans le musée ( peinture, sculpture, arts décoratifs, arts graphiques, architecture, photographie ) comme par la variété des artistes exposés en rafraichissant notre regard sur les plus célèbres d’entre eux par la découvertes d’autres, moins connus, que le musée nous offre de mettre sur un même plan.

Surtout, notre compréhension de la singularité des oeuvres que nous étudierons passera par la pratique du dessin; c’est principalement par le geste que nous nous approcherons de la pensée des créateurs.

2 Un panel de formes invitant à l’expérimentation technique

Parcourir en dessin le Musée d’Orsay ce ne peut être suivre un idéal esthétique au long d’une progression linéaire mais c’est nécessairement tisser des liens dans un esprit comparatif entre des voies artistiques différentes et voir apparaitre dans les récurrences de nos choix la spécificité de notre pratique, un accomplissement possible.

D’ailleurs, ce musée met particulièrement en valeur que la notion de personnalité chère à l’artiste moderne et contemporain ne prend pas son inspiration chez les muses mais provient d’un engagement historique et social. Notre pratique du dessin n’ira donc pas se diluer et se perdre dans un ensemble vague d’esthétiques arbitraires mais verra s’ouvrir un champ de possibilités proportionnel à celui de notre implication au monde.

Et parce que rien ne va de soi dans une image, à fortiori manufacturée, nous tâcherons de saisir comment les traitements de composition, de dessin, de couleur et de matière participent du sens des oeuvres que nous étudierons.

A l’aide d’une simple trousse de crayons gris, colorés, pierre noir, mine de plomb, pastels, pinceaux à réservoir etc… nous tirerons donc un potentiel maximal de chacun de ces outils pris séparément puis ensemble pour s’approcher au plus près du style de chaque oeuvre et comprendre comment la manière en sert le sujet.

3 comprendre les enjeux de la représentation

Avec cela, le dessin reste la pratique par laquelle accéder à ce que les oeuvres variées que nous étudierons possèdent de commun, c’est à dire les techniques essentielles de l’observation en vue de la figuration. La diversité des oeuvres constituera l’occasion pour chaque sensibilité de se les approprier et de les approfondir.

Le caractère fondamental du dessin, sa simplicité et sa légèreté, feront la force de notre démarche au sein du musée en nous permettant d’y aborder tous les types de créations présents autour de trois grands axes trimestriels d’étude:

  • L’expression artistique des rapports sociaux et des découvertes scientifiques du XIXème siècle

  • La transformation de la représentation de l’espace du paysage occidentale sous l’influence iconographique orientale

  • Esthétiques de l’objet au XIXième siècle :  entre hybridation culturelle et fonction pratique

 Enfin, au delà de la mise en perspective de certains aspects de l’art du XIXème siècle, l’essentiel de ce cours sera donc de s’entrainer, par des réflexions de groupe et un suivit personnalisé, à un regard critique passant par le biais du dessin et ouvrant donc sur une pratique créative afin que chacun trouve ses marques dans le dessin et le fasse entrer dans son quotidien.

Une très grande importance sera accordée à conseiller personnellement chaque élève afin qu’il prenne conscience des qualités et des faiblesses de son travail et puisse progresser rapidement.

Bloc de dessin A4
Gomme à dessin ou gomme mie de pain
Crayons 2b  et 3b
Taille-crayon avec poubelle
Fixatif aérosol
tabouret trépied pliant. (On en trouve dans les magasins de sports ou à Nature et Découverte)
Crayon pierre noire et/ou sanguine et/ou pierre verte
 
Complémentaire (à apporter selon les séances):
 
pinceau réservoir en plastique transparent
Mine de plomb grasse (3b,4b)
Stylo encre roller Pilot non waterproof, stylo bic
craie blanche / pierre blanche
papier teinté gris en bloc ou en feuilles 
papier brun  idem

« Je me souviens, un jour, jeune homme, parcourant le Salon avec Courbet. On voyait des toiles de paysages d’Orient, l’un après l’autre, le désert, des caravanes de chameaux, des Arabes à cheval. Courbet les regarda longtemps sans rien dire, lut les noms – français – des peintres et finalement explosa : « Ce sont donc des hommes sans patrie ! » Il est difficile de saisir l’esprit d’un nouveau territoire. Pourquoi les américains viennent-ils peindre en France? N’ont-ils pas de paysage chez eux? »

Claude Monet interviewé par Walter Pach dans une visite à Claude Monet, Giverny, novembre 1907

Bienvenue !

Le cours d’essai est gratuit en cas de non-inscription et vous permet de vous assurer que notre pédagogie vous correspond ! Pierre-Louis se réjouit de vous accueillir prochainement !